Allez hop tout le monde à poil !…

Déjà, il fallait laisser nos armes à la maison pour prendre l’avion, on ne pouvait plus monter dans l’aéronef avec le bazooka que grand-maman nous avait offert pour Noël, bon ok. On ne pouvait plus, non plus amener notre bouteille de coca, trop dangereux (quoique…), comme dans les pénitenciers, pas question, non plus, de lime … Lire la suite